Journal

5ème Annecy Classic Festival - Musique au Lac

Dix jours de concerts pour Annecy, avec une résidence prestigieuse, celle de l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg. Si un jour Evgeny Mravinsky avait pu imaginer que les héritiers de ses musiciens se produiraient en France !

Yuri Temirkanov © DR

Yuri Temirkanov, inoxydable, préside toujours à leurs destinées, lui qui fut l’adjoint de Mravinsky dès 1968 ! 30 ans à peine alors et un répertoire inépuisable. Mais les années passant, Temirkanov a resserré celui-ci sur l’essentiel, surtout depuis qu’il a repris la direction de l’orchestre en 1988. Il n’ouvrira pas les festivités, laissant la place à Zoltán Kocsis (photo) qui troque de plus en plus souvent son piano contre la baguette. Le 19 août concert Liszt- Dvorak avec le piano roboratif de Denis Matsuev (Totentanz, 2eConcerto) – rappelons que Matsuev assure la co-direction artistique du Annecy Classic Festival avec Pascal Escande -, mais on guettera aussi les Danses Slaves op. 46 d’Anton Dvorak, où la direction spirituelle et nerveuse de Kocsis devrait faire merveille. 

Temirkanov fermera le ban (le 29 août) avec un programme sans une once de musique russe : Ouverture du Barbier de Séville, 1erConcerto de Brahms (avec Denis Matsuev), et surprise, les magiques Enigma Variations d’Elgar…par un orchestre et un chef russes ce n’est pas si courant.
Mais ces deux brillantes balises ne doivent pas faire oublier une programmation qui fait la part belle à la nouvelle génération, du Quatuor Zaïde (avec Beatrice Rana) ou des tout jeunes pianistes Cadmiel Botac, Simon Bueki et Esther Assuied à la flûte enjôleuse de Clément Dufour. Un artiste né en 1987 que l’on suit avec attention depuis son Premier Grand Prix au Concours Jean-Pierre Rampal en 2005 et qu'Annecy entendra accompagné par le piano de Tristan Pfaff.

Roger Muraro © DR

Et réservez une date. Le 23 août, Roger Muraro rend hommage à la renversante Eliane Richepin (1), grande figure de l’école de piano française, longtemps assistante de Marguerite Long, personnalité incroyable comme on n’en fait plus. Le moule est cassé de ces professeurs alternant intransigeance et tendresse. Eliane Richepin disparaissait voici tout juste quinze ans. Roger Muraro lui offrira, en remerciement des secrets de son art mais probablement aussi de ces abondants pains surprises dont elle régalait ses amis et élèves, un flamboyant programme Liszt, son compositeur favori. Bravo !
Jean-Charles Hoffelé

5ème Annecy Music Festival, du 19 au 29 août 2014 / www.annecyclassicfestival.com
 
(1) Pascal Escande consacrera une conférence à Eliane Richepin, le 22 août à 11h30 (Salle Pierre Lamy)

Photo Z. Kocsis © DR

Partager par emailImprimer

Derniers articles