Agenda

  • DIDON ET ENEE

    Mercredi
    11
    avril
    2018
    20:30
    Théâtre de Saint Quentin en Yvelines

    DIDON ET ENEE


    Musique : Henry Purcell
    Livret : Nahum Tate d’après L’Enéide de Virgile
    Une création de l’ : Arcal , compagnie nationale de théâtre lyrique et musical
    Mise en scène : Benoît Bénichou
    Direction musicale et violon : Johannes Pramsohler-Ensemble Diderot
    Avec : Chantal Santon (Didon, Reine de Carthage, la Magicienne) , Yoann Dubruque (Enée, Prince troyen, l’Esprit, le Marin) , NN (Belinda, soeur de Didon, première sorcière) , Chloé de Backer (La deuxième dame, la deuxième sorcière) , Choeur de courtisans et de sorcières
    Collaboration pour la dramaturgie : Catherine Kollen
    Scénographie : Mathieu Lorry-Dupuy
    Lumière : Caty Olive
    Costumes : Alain Blanchot
    Chef de chant : Frédéric Rivoal
    Diction anglaise : Philip Richardson
    Chorégraphie : Anne Lopez 

    Didon et Enée est l’oeuvre magistrale de Purcell. L’Arcal, compagnie nationale de théâtre lyrique et musical, revisite cette histoire d’amour mythique où se mêlent, comme chez Shakespeare, tragédie et comédie. Choeurs et musiciens révèlent ainsi un opéra de chambre résolument contemporain, véritable miroir des contradictions qui déchirent l’âme humaine, tiraillée entre le devoir et la passion. Alors qu’Énée, prince troyen sorti victorieux de la bataille de Troie, entend poursuivre sa destinée jusqu’en Italie pour y fonder un empire, il trouve sur sa route un obstacle de taille : l’amour. Posé là comme un « fait-exprès » par des puissances maléfiques, dont la force dépasse la volonté des hommes. D’abord hésitante, la malheureuse Didon cède aux sirènes de la passion, avant que le sort décide de ramener Enée vers son destin.

    Comment ne pas s’émouvoir de la chute d’une reine blessée, condamnée à mourir de chagrin pour avoir osé braver le destin ? Comment vivre, encore aujourd’hui, en acceptant qu’une partie de nos comportements nous échappent irrémédiablement ? Jouant des liaisons entre musique et théâtre d’ombres, entre lumière et mouvement, les chanteurs et les musiciens de l’ensemble Diderot, dirigés au violon par Johannes Pramsohler, superposent les voix et les personnages, pour nous livrer une vision très contemporaine de l’opéra de Purcell, et nous proposer de plonger avec eux dans les tréfonds de la psyché humaine.

    durée : 1h10 sans entracte