ACCADEMIA DEL PIACERE - AUX PORTES DE GRENADE

Accademia Del Piacere - Aux portes de grenade
Moaxajas et romances espagnols.
Œuvres de la renaissance espagnole : Cristóbal de Morales, Miguel de Fuenllana, Pedro Guerrero, Diego Pisador...

Pour sa première venue en France, l’ensemble espagnol Accademia del Piacere nous fait revivre la Reconquista et les guerres qui opposèrent les royaumes chrétiens d'Aragon et de Castille à celui de Grenade.
Si celles-ci marquent la fin de la présence musulmane comme entité politique indépendante en Espagne, force est de constater que par-delà les frontières et les confrontations, les échanges culturels perdurent. Ils forment un socle musical commun qui, aujourd’hui encore, se fait entendre de la lointaine Syrie aux rivages andalous.

Sous la haute voûte du frigidarium des Thermes de Cluny, le dialogue entre formes poétiques arabes et espagnoles s’installe. Aux moaxajas inventées en al-Ándalus par le poète aveugle Muqaddam ibn Muáfa al-Qabrí répondent les romances espagnols, hérités des chansons de geste en langue castillane.
Nous nous laissons saisir par les voix de Mariví Blasco et de Begoña Olavide, par la magie du lieu et de l’instant, émus par cet héritage séculier qui transcende les dissensions les plus contemporaines.

Concert donné dans le cadre du Festival d'Ile-de-France. Plus d'infos sur www.festival-idf.fr

 

Partager par emailImprimer

Derniers reportages

  • Kaori Ito, danseuse, chorégraphe, se met en scène dans un solo de 30 minutes pour sa sortie de résidence de Flux Laboratory (Genève). C’est la première étape concrète du processus de création de sa nouvelle pièce, « Robot, l’amour éternel ». Le reportage livre l’essence de ce nouveau solo à travers des extraits et des témoignages de professionnels du spectacle vivant, qui soutiennent Kaori Ito.

    Reportage réalisé le 31 mai 2016 par l’agence 3foisc. Interview de Catherine Zavodska de Danseaujourdhui.fr.

  • Exposition Déshabillez-moi ! consacrée aux costumes de la pop et de la chanson à l'occasion des 10 ans du Centre national du costume de scène à Moulins.

    Le CNCS expose 100 ans de chanson à travers ses costumes parmi les plus emblématiques : des robes en strass de Mistinguett au blouson en cuir noir et bandana de Renaud, des costumes dessinés par Jean-Denis Malclès pour les Frères Jacques, aux tenues noires de Johnny Hallyday, d’Edith Piaf, de Barbara et d’Alain Bashung, des petites robes Carven chantées et portées par Jacqueline François à la ceinture de bananes de Joséphine Baker en passant par les tenues dorées d’Etienne Daho ou Brigitte aux créations couture signées On aura tout vu, Jean Paul Gaultier, Frank Sorbier pour les artistes pop français et internationaux.

    Plus d'infos sur le cncs.

  • Marie Perbost, soprano​, révélation classique Adami 2016, interprète Gioachino Rossini : Il Signor Bruschino, air de Sofia, « Ah ! voi condur volete ».

    Enregistrement réalisé entre les 1er et 2 août 2016 à l'Eglise de Cattlar (66) dans le cadre du Festival de Prades.

    Plus d'info sur l'Adami : www.adami.fr