Videos

  • L'Ensemble Aedes en moins de 6 mn. Fondé en 2005 par Mathieu Romano, l'Ensemble Aedes est devenu aujourd'hui l'un des grands chœurs français. Abordant avec autant de talent Poulenc, JS Bach ou Rossini, l'Ensemble s'aventure également dans des chemins plus osés comme leur programme Léon & Léonie (transcriptions pour chœur de chansons de Barbara et Brel) ou un concert dessiné (Ludus Verbalis) consacré à la musique profane a cappella du XXe siècle en association avec le dessinateur Benjamin Bachelier.

    Plus d'infos sur l'Ensemble Aedes

    14 Avril 2017
  • Découvrez la nouvelle scène classique belge francophone lors du festival Be classique ! O Celli, Duo Solot, Tandem 66, Trio Soledad, Quatuor Dialogues, Les Muffatti, du 25 au 27 avril 2017 au Centre Wallonie Bruxelles de Paris.

    Plus d'infos sur www.cwb.fr

    27 Mars 2017
  • Casta Diva de Bellini, transcription pour alto, par Antoine Tamestit. Extrait de son nouvel album Bel Canto, la voix de l'alto, paru chez Harmonia Mundi. Avec Cédric Tiberghien. Album consacré à des oeuvres composées pour l'alto et inspirées par la voix, l'opéra et le bel canto. Vieuxtemps, Donizetti, Mazas, Bellini, Casimir-Ney sont au programme de ce magnifique album, qui est une déclaration d'amour d'Antoine Tamestit à son instrument l'alto.

    Découvrez le teaser et l'interview d'Antoine Tamestit

    Plus d'infos sur Harmonia Mundi

    27 Février 2017
  • Je suis un homme ridiculeopéra de Sébastien Gaxie. Livret et mise en scène Volodia Serre d'après la nouvelle de Fédor Dostoïevski. Direction musicale Pierre Roullier avec 2e2m et Musicatreize. Théâtre de l'Athénée du 25 février au 4 mars 2017.
    Prenez une nouvelle de Dostoïevski, métaphysique et mouvementée, confiez-la aux énergies bouillonnantes d'un metteur en scène, d'un compositeur et d'un ensemble : vous verrez apparaître un spectacle électro-onirique, où le lyrisme du texte rejoint celui de l’opéra.
    Plus d'infos

    17 Février 2017
  • Histoire de l’imposture, de Patrick Bonté (chorégraphie et mise en scène) en collaboration avec Nicole Mossoux. Centre Wallonie Bruxelles (Paris), le 16 mars 2017, dans le cadre des rendez-vous On y danse 2017 !
    « Nous sommes les escrocs de nous-mêmes, façonnés par l’artifice des postures sociales et des normes conformistes. Le temps ne fait rien à l’affaire et toute l’histoire est recyclable dans notre monde des apparences et des vérités formatées. Le spectacle évoque le sentiment de ne pas être entier dans ses intentions et ses désirs, de ne pas faire corps avec soi et finalement d’être un imposteur. »

    Plus d’infos sur le Centre Wallonie Bruxelles

    07 Février 2017
  • Nouvel album de Momo Kodama consacré aux Etudes de Debussy et de Hosokawa. Programme franco-japonais qui traduit la fascination réciproque des compositeurs de ces deux pays, mais également de la pianiste, née au Japon et qui vit à Paris depuis 34 ans. Momo Kodama explique : « dans la musique de Toshio Hosokawa, je trouve des éléments proches de Debussy : la liberté de forme et de couleur de ton, le sens de la conception poétique, avec un large registre de lyrisme et de dynamiques, entre méditation et développement virtuose, entre lumière et ombre, entre grands gestes et raffinement minimaliste ».
    Plus d'infos
    27 Janvier 2017
  • Rushing Stillness de Marielle Morales au Centre Wallonie Bruxelles les 31 janvier et 1er février 2017. Prix de la critique, meilleur spectacle de danse 2015-2016 (Belgique).
    Concept et chorégraphie : Marielle Morales/ mala hierba.
    Interprétation : Agathe Thevenot, Louis-Clément Dacosta, Marielle
    Morales.
    Lumières : Marc Lhommel.
    Son : Michiel Soete.
    Scénographie : Arnaud Meuleman.
    Collaboration artistique : Antía Díaz.
    Plus d'infos sur le Centre Wallonie Bruxelles
     

    23 Janvier 2017
  • Anna Göckel, violon, révélation classique Adami 2016.
    Anna Göckel découvre le violon à Marseille, avant d'étudier au Conservatoire de Paris avec Jean-Jacques Kantorow, puis aux Pays-Bas avec Boris Belkin.
    Elle se passionne pour la musique de chambre, travaille avec le Quatuor Ysaÿe et rencontre Menahem Pressler, Ferenc Rados, Jean-Claude Pennetier, Donald Weilerstein, Maxim Vengerov, Hatto Beyerle. Elle se perfectionne actuellement auprès de David Grimal à Saarbrücken.
    Elle remporte à 21 ans le Concours de l'ARD de Munich au sein du Trio
    Karénine, et se produit au Wigmore Hall de Londres, au Victoria Hall à Genève, à la Herkulessaal à Munich, au Théâtre des Champs-Elysées à Paris.
    Anna a joué en soliste avec l'OSLP, le Neue Westfalen Philharmonie et l'orchestre de la Bayerische Rundfunk. Elle est invitée à l'Académie Ozawa et en 2016 au Steans Music Institute du Festival de Ravinia (USA).
    Anna Göckel joue sur un Stradivarius de 1734, grâce au soutien de l'Atelier Cels et de la Karolina Blaberg Stiftung

     

    12 Janvier 2017
  • Interview de Blaise Rantoanina, ténor, révélation classique Adami 2016.
    Blaise Rantoanina est un ténor malgache, c’est à l’église qu’il découvre le chant et qu’il décide alors d’y consacrer sa carrière.  En 2008, il débute le chant lyrique avec la Soprano Malagasy Holy Razafindrazaka. Encouragé par ses professeurs, il décide de poursuivre ses études en France et intègre en 2010 le Conservatoire Francis Poulenc dans la classe de Pierre Catala. Après l’obtention du Diplôme d’Etude Musical en 2012, il est reçu au Conservatoire National Supérieur de Paris où il poursuit ses études en Master dans la classe de Maarten Koningsberger.  Il est également diplômé de chant grégorien de l’école du chœur grégorien de Paris et participe depuis 2010 à de nombreuses productions à travers le monde. 

    12 Janvier 2017
  • Interview de Eva Zaïcik, mezzo-soprano, révélation classique Adami 2016.
    Révélation lyrique de l'ADAMI 2016, la mezzo-soprano Eva Zaïcik obtient cette même année un Master de chant mention TB à l'unanimité, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle y suit l'enseignement d'Elène Golgevit, tout en se perfectionnant auprès de grands maitres tels Anne Le Bozec, Margreet Hönig, Janina Baechle, Kenneth Weiss ou Réné Jacobs... 
    Sa grande sensibilité et ses goûts musicaux éclectiques la mène à partir à la rencontre de toutes les formes d'expression que lui offre le répertoire vocal. Elle collabore ainsi avec de nombreux ensembles de musique ancienne tels Attentive au dialogue des cultures, elle était l’invitée du Festival Européen d’Aix en Provence, du Festival d’Avignon et de la Fondation Royaumont, pour participer au projet Oraciòn, unissant musiciens Orientaux et Occidentaux. Elle crée à cette occasion une pièce d’Ahmed Essyad, composée pour elle et le Quatuor Tana.
    Lors de ses études de chant à la Maîtrise de Notre Dame de Paris, elle co-fonde en 2008, l’Ensemble Lunaris, avec lequel elle explore un large répertoire du médiéval au contemporain, pour leur formation atypique de trois voix féminines et une viole de gambe.

    12 Janvier 2017
  • Interview de Tanguy de Williencourt, piano, révélation classique Adami 2016

    Musicien complet, Tanguy de Williencourt est à la fois un remarquable soliste et un pianiste recherché en musique de chambre.
    Formé par Roger Muraro, Jean-Frédéric Neuburger et Claire Désert, il obtient au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris ses Masters depiano, d’accompagnement et de direction de chant mention très bien à l’unanimité. Les conseils qu’il reçoit par ailleurs de Maria João Pires, Christoph Eschenbach et Paul Badura-Skoda le marquent particulièrement.
    Lauréat de la fondation Banque Populaire, ses concerts en soliste ou en musique de chambre le font jouer salle Gaveau à Paris, au Alti Hall à Kyoto, à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg ou à la Kammersaal de la Philharmonie de Berlin. Il est invité par les festivals Chopin à Nohant, Piano à Lyon, La Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron, et est accueilli sur les ondes de France Musique, de la BBC et du Bayerischer Rundfunk.
    Son premier disque en compagnie du violoncelliste Bruno Philippe, consacré à
    Brahms et Schumann, est sorti en 2015 chez Evidence Classics.

    12 Janvier 2017
  • Interview de Philibert Perrine, hautbois, révélation classique Adami 2016. 
    Philibert Perrine intègre en 2011 le CNSM de Paris, dans la classe de Jacques Tys, David Walter et Frédéric Tardy.
    Durant son cursus, il participe à des orchestres de jeunes tels que le Gustav Mahler Young Orchester, l'orchestre du festival du Schleswig-Holstein. Ces expériences lui ont permis de se produire dans des salles prestigieuses telles que le Concertgebouw d'Amsterdam, le Royal Albert Hall, la Salle Pleyel, le Salzburger Festspiele, sous la baguette de chefs tels que Philippe Jordan, Susanna Mälkki, Matthias Pintscher..
    Il participe à de nombreux festivals (Festival de Deauville, Jeunes Talents, Flâneries de Reims…) et concerts de musique de chambre en différentes formations, notamment avec l'Ensemble Ouranos avec lequel il est en résidence à la Fondation Singer-Polignac, et est invité à jouer avec des ensembles tels que l’Opéra de Paris, l'Orchestre de Paris, l’Ensemble Intercontemporain, l’Orchestre de Chambre de Paris, l'Opéra de Lyon, l'Ensemble Les Dissonances...
    En 2015, il intègre l'Orchestre de l'Opéra de Paris en tant que hautbois co-soliste.

    12 Janvier 2017

Pages